Dispositions internes

Ces dispositions internes constituent un complément aux statuts; elles sont destinées aux membres et amis de « La Croisée ».

Les membres.

« La Croisée » désire être utile et en bénédiction à tous ceux qui recherchent une communion spirituelle; ses cultes et rencontres sont ouverts à tous.
Selon ses statuts, toute personne peut en être membre. En cas de désintérêt, manifesté par une absence d'au moins un an, le membre sera alors considéré comme ami.
Tous les membres cherchent à s'engager dans la communauté.

Les amis.

Toute personne désirant participer à la vie de « La Croisée », sans en être membre, sera considérée comme ami.
Les amis reçoivent toutes les informations concernant la vie de l'église, à l'exception des convocations aux Assemblées Générales (A.G.) ainsi que des procès verbaux des A.G.
En cas de désintérêt, manifesté par une absence d'au moins un an, ils ne figureront plus sur la liste des amis de « La Croisée. »

Le Conseil.

L'Assemblée Générale confie la direction spirituelle et l'administration de l'église à un Conseil élu et régi d'après les articles 1.6.1 et 1.6.2 des statuts. Les membres du Conseil sont choisis selon les recommandations de l'Ecriture pour un ancien (1 Tm 3.1-7; 1 Tite 1.5-9). Ils travaillent au bien spirituel de tous, se souvenant que Dieu les appelle à être les modèles du troupeau qui est sous leur garde (1 Pi 5.1-4).
Les membres du Conseil ne sont jamais assimilés à des chefs, mais ils sont bergers, intendants, placés devant. Le Conseil reconnaît et se soumet à une autorité spirituelle hors de l'église locale, par exemple : Commission des ministères de la F.R.E.E , pastorales de la F.R.E.E.

Le pasteur.

La recherche d'un candidat pasteur se fait en collaboration avec la Commission des ministères qui peut formuler ses recommandations. L'A.G. nomme une commission qui recherchera et rencontrera les candidats. Le candidat ayant obtenu le consensus sera présenté à l’A.G. Le pasteur est alors nommé et engagé sur la base d'un contrat de travail et d'un cahier des charges. Lorsque le mandat du pasteur se termine, l’A.G. nomme une commission pastorale chargée d’évaluer son travail en vue du renouvellement du mandat.

La cène.

La cène est célébrée, en principe, lors de chaque culte.
Les jeunes qui sont nés de nouveau et qui désirent prendre la Cène, en feront la demande à un membre du Conseil qui les accompagnera en vue de cet événement.

Le baptême d'eau.

« La Croisée » enseigne et pratique le baptême d'eau par immersion après la conversion, selon l'Ecriture. Elle encourage chaque enfant de Dieu à cet acte d'obéissance.
Le mariage.
Lorsque deux fiancés demandent à l'église de bénir leur mariage, le pasteur examinera avec eux leur demande et les accompagnera dans leur démarche.
La présentation des enfants.
« La Croisée » pratique la présentation des enfants et, de ce fait, invite les parents à présenter leurs enfants à Dieu, en présence de l'église, lors d'un culte.

Le service funèbre.

Lors du décès d'un membre, ou ami(e), la famille peut demander à être accompagnée dans l'organisation du service funèbre.

La jeunesse.

La Croisée organise en fonction des besoins:
Une garderie.
Une école du dimanche (ou culte de l'enfance).
Un catéchisme.
Un groupe de jeunes.

Activités diverses.

L'assemblée est encouragée à participer aux diverses activités proposées par la communauté, par exemple: groupes de maison, évangélisation, groupe louange, fêtes, séminaires, week-end, etc.

Relations extérieures.

Activités de la F.R.E.E.

La communauté est encouragée à participer aux activités occasionnelles, régionales ou romandes, organisées par la F.R.E.E.

Oecuménisme.

La communauté participe à certaines activités œcuméniques régionales.

La discipline.

Le Conseil examine les cas de discipline; il relève avec amour celui qui a failli pour l'aider à retrouver la communion avec son Sauveur et Seigneur et avec ses frères et sœurs dans la foi.

Les litiges.

En cas de conflit interne, et selon la nature du litige, il est possible de faire appel à l'organe de conciliation de la F.R.E.E. Si le conflit concerne la conduite de l'église et qu'un accord ne peut être trouvé, les parties se soumettront aux propositions de l'organe de conciliation.

Les présentes dispositions internes ont été adoptées par l'Assemblée Générale le 24 juin 2004
Dernière modification en date du 7 janvier 2007